Aigle Azur : une possibilité de reprise ?

Des milliers de passagers sont cloués au sol après la décision d'Aigle Azur de suspendre ses vols, vendredi 6 septembre. L'avenir des salariés s'inscrit en pointillés.

Y a-t-il une possibilité de reprise pour Aigle Azur, après la décision de la compagnie aérienne de suspendre ses vols vendredi 6 septembre ? La question se pose. "Aigle Azur recherche un repreneur depuis le début du mois d'août. Plusieurs pistes sont évoquées, on parle d'Air Caraïbe ou d'Air France", précise Sophie Gauthier en plateau. "Le gouvernement mettrait la pression sur la compagnie pour éviter de nouveaux licenciements", ajoute-t-elle.

Lundi 9 septembre, dernier délai

"Mais la compagnie dispose de nombreux atouts et ce sont ses nombreux créneaux, 9 800 de décollage et d'atterrissage, qui sont précieux. Ils ont empêché Ryanair de s'implanter à Orly, car elle n'en a jamais eu assez. Cela pourrait pousser Air France à faire une offre. Bruno Le Maire assure qu'une offre serait sur la table, mais il ne souhaite pas en dire plus", explique Sophie Gauthier. Les repreneurs ont jusqu'à lundi 9 septembre midi pour déposer leur offre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers attendent devant un comptoir vide d\'Aigle Azur, le 6 septembre 2019, à l\'aéroport d\'Orly.
Des passagers attendent devant un comptoir vide d'Aigle Azur, le 6 septembre 2019, à l'aéroport d'Orly. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)