Aigle Azur : le SNPL soutient "une offre de reprise portée par l'ex-PDG de Hop"

Lionel Guérin, ex-PDG de Hop, est "pour l'instant le seul repreneur qui a pour ambition de maintenir Aigle Azur dans son intégrité", selon le syndicat de pilotes SNPL, alors que la compagnie aérienne a été placée en redressement judiciaire.

Des passagers attendent près du comptoir de la compagnie Aigle Azur à l\'aéroport d\'Alger, le 6 septembre 2019.
Des passagers attendent près du comptoir de la compagnie Aigle Azur à l'aéroport d'Alger, le 6 septembre 2019. (STRINGER / AFP)

"Nous soutenons une offre de reprise portée par Lionel Guérin, ex-PDG de Hop, qui pour l'instant est le seul repreneur qui a pour ambition de maintenir Aigle Azur dans son intégrité dans un premier temps, puis de la développer dans un deuxième temps", déclare Martin Surzur, le président du syndicat de pilotes SNPL d'Aigle Azur samedi 7 septembre sur franceinfo, alors que la compagnie est placée en redressement judiciaire et a supprimé tous ses vols.

C'est l'offre qui permettra à Aigle Azur de survivre.Martin Surzur, SNPLà franceinfo

"Nous avons des éléments d'information concernant d'autres offres de reprise mais ce sont toutes des offres partielles et Aigle Azur, telle qu'elle existe aujourd'hui, disparaîtra à la suite de ces offres. Donc ce n'est absolument pas l'objectif que nous souhaitons atteindre", explique-t-il.

"Nous ne laisserons pas Aigle Azur être cannibalisée par des repreneurs qui sont peu soucieux de notre entreprise", revendique Martin Surzur, estimant que si Air France devenait actionnaire minoritaire aux côtés de Lionel Guérin et des salariés, "ce serait le schéma idéal", "nous poussons pour cette solution".

Les offres de reprise présentées avant lundi midi

"C'est une situation dramatique à laquelle nous sommes confrontés depuis très peu de temps mais nous restons positifs, nous avons des éléments d'information qui nous permettent d'espérer. Les offres de reprise doivent être présentées d'ici lundi midi", précise le syndicaliste. Y compris celle portée par l'ancien PDG de Hop.

"Nous sommes les victimes de certains actionnaires et de la direction antérieure, mais tout ça est derrière nous et nous allons dans quelques jours, je l'espère très fort, passer à une nouvelle étape dans la vie d'Aigle Azur", assure Lionel Guérin, "optimiste" et "confiant dans l'avenir", rappelant les nombreux "atouts" de la compagnie.

L'interview de Martin Surzur, au micro de Matteu Maestracci
--'--
--'--