Perpignan : des "gilets jaunes" vandalisent la permanence d'un député LREM

Romain Grau se trouvait à l'intérieur lorsque les manifestants s'en sont pris à sa permanence.

La permanence du député LREM Romain Gros, vandalisée le 27 juillet 2019, à Perpignan (Aude).
La permanence du député LREM Romain Gros, vandalisée le 27 juillet 2019, à Perpignan (Aude). (LUC CHEMLA / RADIO FRANCE)

Quelques 300 "gilets jaunes" ont répondu à l'appel national de rassemblement à Perpignan, samedi 27 juillet, rapporte France Bleu Roussillon. La permanence du député LREM Romain Grau a été vandalisée, alors que l'élu se trouvait à l'intérieur. Il a trouvé refuge dans une autre pièce pour ne pas être vu.

Le cortège s'est élancé vers 11 heures en direction du centre-ville. Arrêtés par un barrage de policiers quai Sadi-Carnot, ils ont scandé "Où est Steve ?", en référence à Steve Maia Carriço, disparu après une charge des forces de l'ordre sur les bords de la Loire à Nantes le 21 juin.

Des manifestants ont ensuite pris pour cible la permanence du député La République en marche Romain Grau. Toutes les vitres de la permanence ont été détruites. Un début d'incendie a été déclenché à l'intérieur du local. Le feu a été mis à une chaise de bureau. Un voisin a lancé un extincteur de son balcon et un secouriste bénévole accompagnant les "gilets jaunes" a immédiatement éteint les quelques flammes.

Romain Grau a indiqué samedi soir sur franceinfo qu'il avait porté plainte.