Manifestation de "gilets jaunes" interdite à Paris : 32 personnes interpellées et 140 verbalisées, dont Eric Drouet, l'une des figures du mouvement

Des manifestants se sont réunies samedi non loin du Conseil d'Etat, répondant à un appel lancé par des "gilets jaunes" sur les réseaux sociaux. La préfecture avait interdit tout rassemblement.

Eric Drouet, le 14 janvier 2020, à Paris. 
Eric Drouet, le 14 janvier 2020, à Paris.  (MARTIN NODA / AFP)

La police a interepellé, samedi 8 février, 32 personnes qui s'étaient réunies à Paris malgré une interdiction de manifester. Les forces de l'ordre ont par ailleurs verbalisé 140 personnes, dont l'une des figures du mouvement des "gilets jaunes", Eric Drouet.

Répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux, des manifestants se sont rassemblées à la mi-journée, sans signe distinctif ni banderole, aux abords du Conseil d'Etat, place du Palais Royal, pour défiler vers les Champs-Elysées. La préfecture de police avait pris un arrêté d'interdiction de manifester dans ce périmètre. 

Plusieurs personnes ont été verbalisées pour avoir enfreint cet arrêté, dont Eric Drouet. Ce dernier a indiqué à l'AFP avoir reçu une "amende" après un contrôle d'identité alors qu'il "regardait le menu du café". "Nous ne sommes pas libres de manifester alors que c'est un droit constitutionnel", a-t-il dénoncé. Les manifestants ont ensuite appelé à la dispersion, sous une étroite surveillance policière.