Le gouvernement a trois mois pour calmer la colère

En direct de l'Élysée mercredi 19 décembre, Catherine Demangeat fait le point sur les cafouillages du gouvernement.

FRANCE 3

Les cafouillages du gouvernement mardi 18 décembre ne sont pas les premiers depuis le début du quinquennat. L'exécutif peut-il réformer dans ces conditions ? "Depuis le début de la crise des 'gilets jaunes', le couple exécutif traverse une période de tensions", analyse la journaliste de France 2 Catherine Demangeat en direct de l'Élysée mercredi 19 décembre. "Édouard Philippe étant davantage sur une ligne de fermeté, l'épisode d'hier en est encore un exemple, et il fragilise un peu plus le Premier ministre", précise-t-elle. Pour Emmanuel Macron, il s'agit maintenant de "réussir la grande consultation pour trouver une issue politique à la crise des 'gilets jaunes'".

Une pause dans les réformes ?

Pour ce faire, ce n'est pas "si simple". Le gouvernement s'est donné trois mois pour débattre "pendant lesquels le gouvernement va éviter toutes les mesures pouvant affecter le porte-monnaie. Certains, ailleurs dans la majorité, réclament une pause dans les réformes. Une pause jusqu'à l'été, le temps de passer la consultation citoyenne et les élections européennes", conclut Catherine Demangeat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef de l\'Etat, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, le 10 décembre 2018 à Paris. 
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, le 10 décembre 2018 à Paris.  (YOAN VALAT / POOL / AFP)