Lanceurs de balles de défense : les eurodéputés dénoncent l'usage disproportionné de la force

Les députés européens ont voté une résolution condamnant "le recours à des interventions violentes et disproportionnées de la part des autorités publiques".

FRANCE 3

L'Europe se saisit du dossier des lanceurs de balles de défense (LBD). Les eurodéputés ont voté une résolution qui dénonce l'usage disproportionné de la force, des mots qui résonnent particulièrement chez nous en pleine crise des "gilets jaunes". "Le recours à des interventions violentes et disproportionnées de la part des autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques" est donc pointé du doigt.

Une résolution non contraignante

Si la France n'était pas visée par le texte, elle a été au centre du débat. "Le bilan est terrible : 188 blessures à la tête, 20 éborgnés, cinq mains arrachées liées à ces lanceurs de balles de défenses et à ces grenades", pointaient Yannick Jadot, eurodéputé écologiste français. "Il n'y a qu'en France, en Pologne et en Grèce qu'il y a un usage sans limites de ces instruments", a-t-il appuyé. Les résolutions du Parlement européen ne sont pas contraignantes, elles sont essentiellement politiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police fait usage de la force avec les balles de défenses LBD, le 9 février 2019 à Paris, lors d\'une manifestation des \"gilets jaunes\".
La police fait usage de la force avec les balles de défenses LBD, le 9 février 2019 à Paris, lors d'une manifestation des "gilets jaunes". (VALENTINE ZELER / HANS LUCAS / AFP)