Jérôme Rodrigues, une des figures des "gilets jaunes", annonce qu'il va séjourner dans une maison de repos

Dans un entretien à LCI, l'homme âgé de 40 ans explique être victime d'insultes et de caricatures en ligne, ainsi que de menaces de mort. Il ne renonce cependant pas à manifester dans quelques semaines.

Jérôme Rodrigues lors d\'une manifestation à Nantes, le 20 juillet 2019.
Jérôme Rodrigues lors d'une manifestation à Nantes, le 20 juillet 2019. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Jérôme Rodrigues annonce à LCI, vendredi 30 août, qu'il va "suivre les conseils" de son médecin et séjourner dans une maison de repos. L'homme âgé de 40 ans, une des figures médiatiques des "gilets jaunes", a perdu un œil lors d'une manifestation en janvier. Il explique être "fatigué" par sa blessure, selon la chaîne d'information. En outre, il dit être victime depuis plusieurs semaines d'un "phénomène d'insultes et de caricatures" sur les réseaux sociaux. LCI évoque notamment des dessins le représentant sous les traits d'un cyclope.

Intimidé dans la rue par "cinq molosses"

Jérôme Rodrigues explique également ce besoin de repos par la "répression policière qui s'exerce sur [sa personne]" et par des menaces de morts le visant, ainsi que sa famille. Il aurait été intimidé dans la rue par "cinq molosses", indique LCI. "Je ne suis qu'un simple citoyen, un simple plombier, je ne suis pas entraîné à ça", dénonce Jérôme Rodrigues, qui précise toutefois espérer être de retour pour les manifestations des "gilets jaunes" prévues le 21 septembre.