Cet article date de plus de deux ans.

La boutique Dior des Champs-Élysées pillée en marge de la manifestation des "gilets jaunes", le préjudice évalué à un million d'euros

Des bijoux ont notamment été volés. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les Champs-Elysées à Paris le 25 novembre 2018, au lendemain de la manifestation des "gilets jaunes". (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

La boutique Dior située sur les Champs-Élysées à Paris a été pillée samedi 24 novembre en marge de la manifestation des "gilets jaunes", a appris franceinfo de source proche du dossier lundi 26 novembre, confirmant une information de BFMTV.

Lors des pillages, des bijoux ont notamment été volés pour un préjudice de l'ordre d'un million d'euros. Le montant exact est en cours d'évaluation. Dior a porté plainte.

Le premier district de la police judiciaire a été saisi pour dégradation et vol.

"Dégâts impressionnants" sur les Champs-Élysées

Plusieurs boutiques de la plus célèbre avenue parisienne ont eu leurs vitres brisées en marge de la manifestation des "gilets jaunes" samedi. Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de la capitale, a affirmé dimanche sur franceinfo que "les dégâts sont importants, impressionnants". Lundi, 27 personnes ont été présentées en comparution immédiate.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.