Cet article date de plus de deux ans.

Jérôme Rodrigues, une des figures des "gilets jaunes" blessé à l'œil, l'IGPN saisie

Ce proche d'Eric Drouet a été grièvement atteint à l'œil par un projectile lors de la 11e journée de mobilisation des "gilets jaunes".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jérôme Rodrigues est évacué après avoir été blessé à l'œil par un projectile, place de la Bastille, le 26 janvier 2019. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)

Les photos et les vidéos de son œil ensanglanté se sont propagées comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Jérôme Rodrigues, un proche d'Eric Drouet, a été grièvement blessé à l'œil, samedi 26 janvier, place de la Bastille à Paris, lors de la 11e journée de mobilisation des "gilets jaunes".

Jérôme Rodrigues était en train de filmer la manifestation en direct lorsqu'il a été touché par un projectile venant a priori des forces de l'ordre qui étaient postées à quelques mètres. La scène est à voir à partir de 9 min 16 s dans la vidéo ci-dessous.

"Ils m'ont déglingué", a-t-il posté quelques dizaines de minutes plus tard sur le réseau social. "Je vais perdre mon œil", a-t-il écrit dans un autre message comportant une photo de lui avec son œil blessé.

Une blessure due à une grenade de désencerclement

Peu de temps après les faits, la préfecture de police a annoncé sur Twitter avoir saisi l'IGPN, "afin que soient établies les circonstances dans lesquelles cette blessure est intervenue".

Selon une source policière contactée par franceinfo, Jérôme Rodrigues a été blessé par une grenade de désencerclement, une arme utilisée par les forces de l'ordre pour repousser des manifestants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.