Insultes, menaces : des députés LREM ciblés

Depuis plusieurs semaines, de nombreux élus de la majorité subissent insultes, menaces ou encore intrusions dans leur domicile. Certains ont même porté plainte devant la justice.

Voir la vidéo
FRANCE 2

28 décembre dernier : Philippe Huppé, député de l'Hérault, trouve des menaces, des injures, taguées sur sa maison. Plusieurs cadavres de souris jonchent le sol. Claire O'Petit, députée de l'Eure, a vu sa permanence, où figure un portait officiel du président, prise pour cible plusieurs fois. Jean François Mbaye, député du Val-de-Marne, a, lui, reçu une lettre qui le qualifie de "noir de service", et qui conclut : "On va tout simplement te mettre une balle dans la tête".

Du jamais-vu sous la Ve République

Benoît Potterie, député du Pas-de-Calais, lui, a reçu une balle par La Poste. "La prochaine entre tes deux yeux", lui précise-t-on. Et puis, Aurore Bergé, Laetitia Avia, Didier Le Gac, et beaucoup d'autres : une cinquantaine d'élus En Marche ! au total. Les grands anciens de la politique n'en reviennent pas. "Ce n'était jamais arrivé à ce point sous la Ve République", estime même l'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer, à propos de cet antiparlementarisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs élus de la majorité ont reçu des messages de menaces et d\'insultes
Plusieurs élus de la majorité ont reçu des messages de menaces et d'insultes (Capture d'écran France 2)