La députée LREM Aurore Bergé a reçu une lettre de menaces de mort

"Tu parles trop, tu as été reconnue coupable de tes crimes", peut-on notamment lire dans ce courrier anonyme, envoyé à son bureau de l'Assemblée nationale.

La photo du courrier de menaces anonymes reçu par la députée LREM Aurore Bergé, postée sur Twitter, lundi 7 janvier 2019.
La photo du courrier de menaces anonymes reçu par la députée LREM Aurore Bergé, postée sur Twitter, lundi 7 janvier 2019. (AURORE BERGE / TWITTER)

Nouvelles menaces contre une députée de la majorité. Aurore Bergé, élue de La République en marche dans les Yvelines, a posté sur Twitter, lundi 7 janvier, une photo d'une lettre d'insulte et de menace de mort anonyme reçue à son bureau de l'Assemblée nationale. "Tu parles trop, tu as été reconnue coupable de tes crimes" peut-on lire dans ce courrier, qui lui promet aussi de la brûler "au fer chaud" et de la "décapiter". "Vouloir nous faire vivre sous la menace est inadmissible. Penser que l'on cédera à la peur est mal connaître les députés LREM", écrit Aurore Bergé.


En commentaires, plusieurs députés LREM ont apporté leur soutien à leur consœur. La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, y va aussi de son mot : "C'est ton courage, ta liberté de femme, tes convictions et ta parole d'élue qui sont visés par ces propos infâmes. Que ces menaces soient condamnées."

Ce courrier intervient dans un contexte tendu pour les élus de la majorité. Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", plusieurs députés ont vu leur domicile ou leur permanence parlementaire dégradés. D'autres ont été menacés sur les réseaux sociaux ou directement.