Grand débat national : un déplacement dans l’Indre qui n’est pas dû au hasard

Le choix de Gargilesse-Dampiere comme destination d’Emmanuel Macron pour débattre avec les maires de l’Indre n’a pas été fait au hasard, il s’agit de la commune du président de l’association des maires ruraux de France.

FRANCE 2

Emmanuel Macron a donné rendez-vous aux maires du département de l’Indre ce jeudi 14 février dans la commune de Gargilesse-Dampiere (Indre). Une destination loin d’être hasardeuse pour le président qui rend visite à la commune du président de l’association des maires ruraux de France. "C’est d’autant plus symbolique que ce sont ces maires ruraux qui sont à l’origine des cahiers de doléances. Une initiative dont Emmanuel Macron s’est immédiatement saisi au cœur pour renouer avec ces élus ruraux, locaux, qui se sentent délaissés et méprisés depuis le début de ce quinquennat", explique le journaliste de France 2 Guillaume Daret depuis l’Indre.  

56% des Français pour l’arrêt du mouvement des "gilets jaunes" 

"Des élus qui sont heureux de pouvoir échanger avec le chef de l’État, mais qui à mi-parcours du grand débat commencent à être un peu impatients. 'Échanger c’est bien, mais nous ce qu’on attend c’est des propositions, a dit l’un des maires de l’Indre. Un grand débat en tout cas dont le chef de l’État profite puisque sa cote de popularité s’est nettement redressée ces dernières semaines", rappelle Guillaume Daret. À noter également que pour la première fois dans un sondage, 56% des Français souhaitent désormais que cesse le mouvement des "gilets jaunes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Macron a été harcelé par un professeur de musique souffrant de psychose paranoïaque (photo d\'illustration du 7 février, 2019).
Le président Macron a été harcelé par un professeur de musique souffrant de psychose paranoïaque (photo d'illustration du 7 février, 2019). (LUDOVIC MARIN / AFP)