"Gilets jaunes" : vives tensions en fin de journée sur les Champs-Élysées

À Paris, les manifestants étaient moins nombreux samedi 22 décembre. Quelques tensions ont tout de même éclaté en fin de journée sur les Champs-Élysées.

FRANCE 2

De nouveaux face-à-face entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre ont éclaté samedi 22 décembre à Paris. En fin de journée, la situation s'est tendue sur les Champs-Élysées. Des motards de la police venus en renfort ont été violemment pris à partie par des manifestants. L'un des policiers sort son arme, un autre va au corps-à-corps, mais sous la pluie de projectiles, ils sont obligés de prendre la fuite.

Plusieurs arrestations

La journée s'était pourtant déroulée dans le calme avec des "gilets jaunes" très mobiles, qui avaient gardé leur lieu de rendez-vous secret jusqu'à la dernière minute. Vendredi, ils avaient annoncé le château de Versailles (Yvelines), une diversion. Ils se sont en fait retrouvés à la butte Montmartre. Ils sont ensuite descendus dans les rues adjacentes. Direction boulevard Haussmann. Sur leur passage, ils parviennent même à rallier quelques touristes à leur cause. Quelques heures plus tard, certains sont bloqués par les gendarmes, près de la place de la Madeleine. Plusieurs sont interpellés dont l'organisateur de la manifestation, Éric Drouet. Au total, plus d'une centaine de personnes ont été interpellées dans une journée de contestation beaucoup plus calme que les semaines précédentes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" à Montmartre, à Paris, le 22 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" à Montmartre, à Paris, le 22 décembre 2018. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)