Cet article date de plus de trois ans.

"Gilets jaunes" : une semaine d'action

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Gilets jaunes" : une semaine d'action
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les "gilets jaunes" ont prévu de se rendre à Paris (Île-de-France), samedi 24 novembre. Mais les actions vont également se poursuivre partout sur le territoire. Les tensions sont importantes sur certains points de blocage.

Face à face tendu sur ce rond-point de Calais (Pas-de-Calais). D'un côte les CRS. De l'autre, des centaines de "gilets jaunes". Ils tentent de bloquer depuis plusieurs heures un accès à l'autoroute. Les CRS les ont repoussés à plusieurs reprises en utilisant des gaz lacrymogènes et ont procédé à plusieurs interpellations. Ces incidents ont eu lieu pour le septième jour de mobilisation des "gilets jaunes". Selon l'Intérieur, ils étaient 5 000 partout en France, avant le rassemblement de samedi 24 novembre à Paris (Ile-de-France).

Ne rien lâcher



Principale cible des manifestants en ce Black Friday : les zones commerciales. Un gérant qui proteste se fait huer, d'autres sont plus compréhensifs. Ne rien lâcher, c'est leur mot d'ordre, comme sur ce rond-point de Manosque (Ales-de-Haute-Provence), sur ce péage de Toulouse (Haute-Garonne), devant cette raffinerie près de Marseille (Bouches-du-Rhône) ou encore à Mende (Lozère). Les "gilets jaunes" ont manifesté avec les agriculteurs ici et ont envahi le centre-ville, devant les finances publiques. Mais sans blocage.

Des "gilets jaunes" déterminés et qui, après une semaine, comptent poursuivre jusqu'au bout leur mobilisation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.