"Gilets jaunes" : trois suspects présentés au parquet dans l'enquête sur l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay

Tous trois font partie d'un groupe de six suspects placées en garde à vue depuis le début de la semaine.

Des \"gilets jaunes\" dans le centre-ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 17 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" dans le centre-ville du Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 17 novembre 2018. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

L'enquête progresse. Après l'incendie de la préfecture de la Haute-Loire en marge d'une manifestation de "gilets jaunes", trois personnes suspectées d'avoir participé ont été déférées, jeudi 13 décembre, au Puy-en-Velay (Haute-Loire), a annoncé le parquet. "Ces trois personnes présentées au parquet en vue [de l'ouverture] d'une information judiciaire sont deux mineurs et un majeur, tous originaires du Puy-en-Velay", a précisé dans un communiqué Nicolas Rigot-Muller, le procureur de la République.

Les trois suspects font partie d'un groupe de six personnes placées en garde à vue depuis le début de la semaine. Selon un source policière, ils sont tous les trois connus pour des faits de petite délinquance et ils s'étaient mêlées aux "gilets jaunes" pendant les échauffourées. "Les trois autres personnes placées en garde à vue ont été remises en liberté jeudi matin, sans que des poursuites ne soient dans l'immédiat engagées contre elles", a précisé le procureur.