"Gilets jaunes" : que reste-t-il du mouvement six mois après ?

Six mois après le début de la mobilisation des "gilets jaunes", certains manifestants de la première heure continuent d'occuper des ronds-points.

FRANCE 3

Depuis six mois, ils n'ont jamais lâché leur rond-point. Dans le Haut-Rhin, la colère des "gilets jaunes" semble intacte. En six mois, le ministère de l'Intérieur a recensé 47 695 manifestations, du rassemblement pacifique, au blocage, jusqu'aux actions plus spectaculaires ou violentes. Samedi 17 novembre, on comptait 282 000 "gilets jaunes" contre 18 600 samedi 11 mai. Des chiffres officiels, sous-estimés selon les manifestants qui appellent toutefois à un changement de stratégie.

800 sites encore occupés

"Faut arrêter les manifs déclarées (...) il faut reprendre les ronds-points", a notamment dit Éric Drouet, figure du mouvement. D'autres, comme Ingrid Levavasseur, plaident plutôt pour la structuration des "gilets jaunes". Pour les autorités, il n'y a plus de point de blocage permanent en France, mais les "gilets jaunes" restent présents sur des terrains à proximité. Selon eux, ils occuperaient encore plus de 800 sites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent avec des syndicats, le 8 mai 2019 à Toulouse (Haute-Garonne).
Des "gilets jaunes" manifestent avec des syndicats, le 8 mai 2019 à Toulouse (Haute-Garonne). (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)