"Gilets jaunes" : inquiétude avant l'acte V samedi 15 décembre

Les autorités se préparent une fois de plus au pire, samedi 15 décembre à Paris, a annoncé le préfet Michel Delpuech. Des contrôles seront menés dès vendredi soir et le dispositif sera le même que samedi 8 décembre, soit une mobilisation policière et matérielle impressionnante.

France 3

À la veille d'une nouvelle manifestation des "gilets jaunes", samedi 15 décembre, les commerces des Champs-Élysées, à Paris, se protègent. Cette agence bancaire craint d'être à nouveau la cible des casseurs. Pour la première manifestation, le matériel de ce chantier avait été brûlé. Désormais, comme chaque vendredi, une demi-journée de travail est consacrée à le mettre à l'abri.

La police redoute une présence importante de casseurs

Un peu plus loin, dans le quartier Haussmann, cible des casseurs samedi dernier, ce commerce a déjà prévu de fermer samedi 15 décembre. Le dispositif adopté par les forces de l'ordre restera le même que samedi dernier : des blindés, des équipes mobiles et toujours 8 000 hommes. Leur fatigue se fait sentir, selon le syndicaliste Frédéric Lagache, qui réclame davantage de moyens humains et matériels. Dans les rues adjacentes des Champs-Élysées, comme dans le XVIe arrondissement, on se barricade également. Alors que le plan Vigipirate est au niveau "urgence attentat", il est impossible de connaître l'ampleur de la mobilisation des "gilets jaunes", mais certains policiers redoutent une présence importante de casseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant frappe un policier, à Paris, le 1er décembre 2018.
Un manifestant frappe un policier, à Paris, le 1er décembre 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)