"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron va s'expliquer à Bruxelles

Le président de la République, après avoir annoncé des mesures en début de semaine en faveur du pouvoir d'achat, doit maintenant justifier ses choix auprès de ses partenaires européens.

Pour tenter d'enrayer la crise des "gilets jaunes", la France repassera au dessus des 3 % de déficit en 2019. Emmanuel Macron entend bien s'en expliquer vendredi 14 décembre auprès de ses homologues européens. Pas seulement pour se justifier ou s'excuser par avance de ce dérapage budgétaire, mais pour mettre en garde les autres dirigeants que la crise qui a éclaté en France a les mêmes racines que la montée de l'extrême droite en Allemagne, des populismes en Italie ou du Brexit et qu'il faut écouter davantage les citoyens, détaille le correspondant de France 2 Valéry Lerouge à Bruxelles. 

Garder le cap

Le président français a d'ailleurs affirmé à son arrivée qu'il ne mènerait jamais le projet européen contre des aspirations qu'il estime légitime. Un changement de ton pour Emmanuel Macron qui jusque là faisait des règles budgétaires une priorité. Par ailleurs, le chef de l'Etat a voulu rassurer les autres dirigeants européens. Il mènera à terme les grandes réformes qu'il a promises comme sur l'assurance chômage ou les retraites, mais même ses partenaires commencent à en douter, conclut Valéry Lerouge. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron arrive au sommet européen à Bruxelles (Belgique), le 13 décembre 2018.
Le président Emmanuel Macron arrive au sommet européen à Bruxelles (Belgique), le 13 décembre 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)