"Gilets jaunes" : face aux critiques, une figure du mouvement renonce à être chroniqueuse pour BFMTV

La chaîne d'information en continu avait proposé à Ingrid Levavasseur de participer à son émission "Et en même temps". Mais celle-ci a finalement refusé l'offre d'Apolline de Malherbe.

Ingrid Levavasseur, figure du mouvement des \"gilets jaunes\", participe à une conférence de presse à Marseille, le 5 janvier 2019.
Ingrid Levavasseur, figure du mouvement des "gilets jaunes", participe à une conférence de presse à Marseille, le 5 janvier 2019. (MAXPPP)

Participera, participera pas ? Samedi 5 janvier, plusieurs médias annonçait la venue, en tant que chroniqueuse, d'Ingrid Levavasseur, l'une des figures des "gilets jaunes", sur le plateau de BFMTV. Une information ensuite confirmée par la chaîne : "Ingrid Levavasseur participera ce dimanche à l’émission 'Et en même temps' présentée par Apolline de Malherbe, entre 18 et 19 heures, expliquait la chaîne d'info sur son site. Madame Levavasseur interviendra parmi les chroniqueurs de l'émission, comme citoyenne, par ailleurs engagée dans le mouvement des 'gilets jaunes'. La suite de la collaboration entre Madame Levavasseur et la chaîne sera décidée à l’issue de cette première émission."

"Votre jalousie fait du mal à notre mouvement"

Mais l'idée n'a pas plu à tout le monde. Sur Twitter, certains "gilets jaunes" ont accusé la jeune femme d'avoir "trahi" leur mouvement. Des accusations qui ont fait réagir Ingrid Levavasseur. "STOP ! Arrêtez avec vos messages cyniques, j'ai refusé cette offre !" a-t-elle écrit sur sa page Facebook. "Vous n'imaginez même pas le mal que vous faites aux gens qui se battent pour vous ! Débrouillez-vous entre vous puisque vous avez les solutions, ajoute-t-elle. Vos egos et votre jalousie vous font dire des bêtises et fait du mal à notre mouvement."