Dégradations à Paris : qui va payer la facture ?

Au lendemain des violences commises à Paris, les dégâts matériels sont considérables. Qui va payer la facture ?

FRANCE 2

Des voitures retournées, brûlées et des vitrines caillassées, la manifestation du samedi 8 décembre à Paris va coûter cher en réparation. Alors qui va payer ? Pour les commerçants, l'assurance indemnise les dommages à condition d'avoir porté plainte. La plupart d'entre eux sont assurés pour la casse, mais pour les vols en revanche, cela dépend du contrat souscrit.

Un coût de plusieurs millions d'euros pour la mairie de Paris

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé dimanche 9 décembre que l'État soutiendra les commerçants en difficulté. Pour ce qui est des dégâts sur la voie publique, c'est l'État et les collectivités locales qui payent, donc le contribuable. Pour la mairie de Paris, le coût sera de plusieurs millions d'euros. Voitures, scooters, camions... Pour les particuliers, l'assurance ne prend en charge que les dommages garantis par le contrat. Bris de glace ou incendie, il faut donc être assuré contre chaque dommage pour être indemnisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pavés près des véhicules blindés de la gendarmerie dans le quartier des Champs-Elysées, à Paris.
Des pavés près des véhicules blindés de la gendarmerie dans le quartier des Champs-Elysées, à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)