Bouches-du-Rhône : une société crée des santons à l'effigie des "gilets jaunes"

Ces santons sont "seulement un clin d’œil qui colle, avec humour, à l’actualité", explique Nicole, co-gérante de la société à l'origine de ces figurines, à "La Provence". 

Des \"gilets jaunes\" manifestent à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 15 décembre 2018. 
Des "gilets jaunes" manifestent à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 15 décembre 2018.  (THEO GIACOMETTI / HANS LUCAS / AFP)

Après les ronds-points, les crèches provencales. Une société provencale, "Les Santons Magali", a créé des santions vêtus de "gilets jaunes", a relaté le journal La Provence, vendredi 28 décembre. 

La version en "gilet jaune" de ces figurines typiques de Provence font sept centimètres de haut, et portent une pancarte sur laquelle "les clients peuvent marquer ce qu’ils veulent, ou même ne rien mettre", explique auprès de La Provence Nicole, co-gérante des "Santons Magali".

Chaque figurine est vendue 15 euros, est peut être achetée dans le magasin de la société, comme au marché au santon et à la céramique d'Aubagne (Bouches-du-Rhône). 

Avec ce personnage, on se souviendra de ce moment qui fait partie de l’histoire. Peut-être pas autant que mai 68, mais on s’en souviendra.

Nicole, co-gérante des "Santons Magali"

à "La Provence"

Selon La Provence, l'idée de créer des santons à l'effigie de "gilets jaunes" est venue après que le mari de Nicole, Titus, a vu des manifestants début décembre, alors qu'il se trouvait sur le marché des santons de Marseille. 

"Les premiers sortis du four sont partis très vite", raconte Nicole. "Il faut appeler pour commander, actuellement une soixantaine de pièces est en préparation", relate-t-elle. "On a été pris de court !"