1er-Mai : les "gilets jaunes" en première ligne à Paris

Les black blocs avaient annoncé un 1er-Mai sous tension. À la mi-journée, les cortèges avancent dans le calme, mais les "gilets jaunes" ont commencé à se rassembler en nombre.

FRANCE 3

À Paris, certains manifestants sont là depuis 6 heures mercredi 1er mai. Des "gilets jaunes", toujours remontés contre l'exécutif, se sont rassemblés à Paris pour les traditionnels cortèges de la fête du Travail. Aux côtés des syndicats pour la première fois, ils jugent cette convergence des luttes nécessaire. "On est tous dans le même combat", lance un manifestant. "Gilet jaune" de la première heure, Jérôme Rodrigues s'est joint à la mobilisation : "On est encore là parce qu'il ne nous a rien donné de satisfaisant pour que l'on puisse arrêter".

Des commerces fermés à Montparnasse

Au départ bon enfant, l'ambiance se tend légèrement au fil des heures et des premiers slogans contre la police sont scandés. "Je pense que l'on va être nombreux et malheureusement il va y avoir sûrement des violences", craint un "gilet jaune". Dans le quartier de Montparnasse, de nombreux commerces ont choisi de fermer leurs portes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux \"gilets jaunes\" attendent le début de la manifestation à Montparnasse, à Paris, le 1er mai 2019.
Deux "gilets jaunes" attendent le début de la manifestation à Montparnasse, à Paris, le 1er mai 2019. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)