14-Juillet : des tensions après le défilé des Champs-Élysées

La fête nationale a connu des tensions suite au défilé militaire sur les Champs-Élysées. Les gilets jaunes avaient annoncé leur retour sur les réseaux sociaux. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre.

France 2

Des CRS frappés à plusieurs reprises et des blessés, certains gravement touchés. Sur les Champs-Élysées, la ferveur du défilé militaire a vite laissé place à des affrontements violents. Dans la matinée du 14 juillet, les manifestants se sont signalés par des sifflets au passage d'Emmanuel Macron. Des dizaines de "gilets jaunes" étaient présents sans leur vêtement fétiche. La préfecture avait interdit toute manifestation pourtant un cortège se forme derrière des spectateurs parfois décontenancés. Parmi les manifestants, Éric Drouet, l'un des leaders, a été interpellé pour rébellion tout comme d'autres figures du mouvement pour organisation d'une manifestation illicite.

Des gaz lacrymogènes après le défilé

Après la cérémonie, les manifestants installent des barricades au pied de l'Arc de Triomphe. Ils sont dispersés par des gaz lacrymogènes qui surprennent aussi des spectateurs du défilé, notamment des touristes en famille. Le préfet de police a relativisé ces incidents. 175 personnes ont été interpellées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des forces de l\'ordre charge des manifestants le 14 juillet 2019, aux abords des Champs-Elysées. 
Des forces de l'ordre charge des manifestants le 14 juillet 2019, aux abords des Champs-Elysées.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)