Entreprises : suppression de niches fiscales en vue

Le gouvernement veut raboter certaines niches fiscales bénéficiant aux entreprises pour faire des économies.

France 3

Le gouvernement exclut de toucher au CICE ou au crédit d'impôt recherche. Mais la TVA réduite à 10% pour les restaurateurs, l'exonération de la taxe pour les carburants dans certaines activités ou encore le mécénat d'entreprise sont des niches fiscales dans le collimateur du gouvernement. Ces pistes font rugir le patronat. "Ça revient à augmenter les impôts des entreprises alors qu'elles paient déjà le taux le plus élevé des pays européens et des pays industrialisés", estime Fabrice Le Saché, porte-parole du Medef.

Medef et CGPME à Bercy jeudi

Mardi 30 avril, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, a essayé de temporiser dans les "4 vérités" sur France 2 : "Soit ça permet d'aider l'innovation et la recherche et on les conservera. Soit on s'aperçoit que c'est de l'argent qui ne sert pas à créer de l'emploi et de l'activité". Le patronat sera reçu jeudi à Bercy. Les discussions promettent d'être rudes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mesures fiscales prévues dans le quinquennat Macron vont profiter aux plus riches. 
Les mesures fiscales prévues dans le quinquennat Macron vont profiter aux plus riches.  (WILFRIED LOUVERT / AFP)