Soldes : "Toute l'année, c'est le grand bazar au niveau des promotions", déplore la Fédération nationale de l'habillement

Elle appelle à retrouver une logique car les soldes sont faits pour déstocker et faire de la place aux nouvelles collections.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les soldes d'été, c'est parti en ce mercredi 28 juin 2023. (NATHALIE DE KEYZER / RADIO FRANCE)

"Toute l'année, c'est le grand bazar au niveau des promotions et des journées spéciales que font les magasins ou les marques", déplore mercredi 28 juin sur franceinfo Pierre Talamon, président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH), alors que les soldes d'été commencent. "Il faut retrouver une logique car l'objet des soldes c'est de déstocker pour faire de la place aux nouvelles collections", rappelle-t-il.

>> Pouvoir d'achat : des achats plus chers à cause des cartes bancaires ?

franceinfo : Est-ce que les soldes ont encore un intérêt ?

Pierre Talamon : Toute l'année c'est le grand bazar au niveau des promotions et des journées spéciales que font les magasins ou les marques. Il y a une perte de repère au niveau du prix juste. Donc, quand arrivent les soldes il y a moins d'impact, de visibilité pour le consommateur. Cela représente à peu près 20% du chiffre d'affaires global.

Pourquoi maintenir les soldes dans ces conditions ?

La Fédération nationale de l'habillement a initié un premier tour de table en vue de présenter un dossier pour le conseil national du commerce. Nous avons discuté de trois options : libéralisation, suppression ou revenir à des périodes de soldes qui correspondent vraiment à la saison. Il faut retrouver une logique car l'objet des soldes c'est de déstocker pour faire de la place aux nouvelles collections.

Quel a été l'impact de l'inflation ?

Le caddie alimentaire a capté beaucoup du pouvoir d'achat, donc le secteur de l'habillement en a pris pour son grade. Au niveau des prix, on est très influencés par internet où 60% des produits sont bradés. Les sites comme Shein ont des pics jusqu'à 10 000 nouveaux produits à la journée. C'est en contradiction complète avec la direction que l'on veut prendre au niveau de l'environnement, d'un point de vue écologique. La mode c'est du beau et ce n'est pas du jetable. Faites attention à vos achats.

Qu'en est-il des applications de seconde main ?

Il faudrait savoir si la raison en est le prix ou un respect environnemental. Je pencherai plutôt pour le prix bas du vintage. C'est pour ça aussi que certains ne font pas les soldes. Le vintage représente en 2 et 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.