VIDEO. Faut-il opter pour la retraite progressive ?

La retraite progressive permet aux employés de travailler à temps partiel, à partir de 60 ans, tout en touchant une partie de sa pension de retraite.

FRANCE 2

C'est un dispositif auquel pensent peu de Français. Pourtant, la retraite progressive existe depuis près de 30 ans. Le principe est simple : il consiste à passer d'un temps plein à un temps partiel à partir de 60 ans, tout en percevant une fraction de sa retraite.
Le dispositif nécessite toutefois l'accord de l'employeur. Le salaire, lui, diminue un peu. Mais c'est une bonne manière de quitter son travail en douceur.

Un salaire un peu plus faible

Françoise, documentaliste, a opté pour la retraite progressive. Passionnée par son métier, elle gère la bibliothèque d'un collège d'Angoulême. "Mon papa était libraire alors j'essaie de faire la publicité pour les livres", lance-t-elle, face à la caméra de France 2.
La femme a atteint l'âge légal pour partir à la retraite mais n'a pas suffisamment cotisé de trimestres pour toucher une pension complète. Elle a donc continué à travailler, en passant à temps partiel. "On est ici en contact avec des enfants, ça demande quand même beaucoup d'énergie et de disponibilités, c'est quand même dommage, à cause de la fatigue, de manquer les points positifs de ce métier", explique la salariée.
Avec le dispositif, son salaire a diminué. Alors qu'elle percevait 2427 euros en temps complet, elle ne reçoit plus que 2071 euros. En complément, elle touche 20% de sa retraite, soit un peu plus de 200 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT