8h30 franceinfo, France info

Vaccination des salariés, plan de relance, déficits, suppression de postes chez Michelin... Le "8h30 franceinfo" de Geoffroy Roux de Bézieux

Le président du Medef était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 6 janvier 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 6 janvier 2021.
Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 6 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 6 janvier 2021. Vaccination des salariés, plan de relance, déficits, suppression de postes chez Michelin... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Laisser partir les salariés "plus tôt" pour se faire vacciner

Les entreprises sont "prêtes" à laisser partir leurs salariés "plus tôt" pour se faire vacciner assure Geoffroy Roux de Bézieux. Le président du Medef cite l'exemple d'Israël, où à partir de 18h "les centres de vaccination sont ouverts pour les moins de 60 ans, et les entreprises laissent partir les gens pour se faire vacciner. Ça, on est prêts à le faire le plus vite possible", affirme-t-il.

Par ailleurs, dès que cela sera matériellement "réalisable", la vaccination pourra se faire "en entreprise" déclare le patron des patrons. "On est prêts à le faire, on le fait pour la grippe avec beaucoup d'efficacité", souligne-t-il. "Donc, décentralisons", appelle le patron du Medef.

Plan de relance : "Il faudra remettre des milliards d'euros"

Le plan de relance de 100 milliards d'euros présenté par le gouvernement en septembre dernier "a été conçu pour réinvestir et réindustrialiser le pays avec un tropisme 'transition climatique'", juge Geoffroy Roux de Bézieux. "Ça reste complètement valable, mais je pense qu'il faut le compléter, avant l'été, avec un volet sur toute l'économie qui souffre", souligne-t-il.

"Il faudra remettre des milliards d'euros" sur la table, au profit de "l'économie qui souffre", dans un "2e volet du plan de relance", estime Geoffroy Roux de Bézieux qui cite "les hôtels", "l'événementiel", "les stations de ski".

"Augmenter les trimestres de cotisation" pour "rembourser une partie des déficits"

"La retraite peut être une manière de rembourser une partie des déficits", estime Geoffroy Roux de Bézieux. "Pourquoi pas, avant la fin du quinquennat, faire par exemple ce qu'avait fait Marisol Touraine, c’est-à-dire augmenter les trimestres de cotisation ? Ça peut être un débat qu'on peut avoir avant 2022", explique-t-il.

"Le marché automobile français, c'est - 25%, ça ne peut pas passer sans conséquences"

Le groupe Michelin a annoncé qu'il allait supprimer jusqu'à 2 300 postes en France, sans départs contraints. "Le marché automobile français, c'est - 25% [en 2020], on est revenu au niveau de 1975 en ventes de voitures, ça ne peut pas passer sans des conséquences sur les fournisseurs de ce secteur-là", réagit Geoffroy Roux de Bézieux.

"Ce qui est bien, c'est que ça soit un plan sans licenciements secs", souligne le président du Medef, qui ne se fait pas d'illusion : "Oui, il y en aura d'autres", dans le secteur de l'automobile mais aussi dans "l'aéronautique".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 6 janvier 2021 :

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 6 janvier 2021.
Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 6 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)