VIDEO. Les entreprises sont "prêtes" à laisser partir leurs salariés "plus tôt" pour se faire vacciner assure le patron du Medef

Geoffroy Roux de Bézieux plaide sur franceinfo pour que la vaccination puisse se faire en entreprise : "On est prêts à le faire, on le fait pour la grippe avec beaucoup d'efficacité."

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Les entreprises sont "prêtes" à laisser partir leurs salariés "plus tôt" pour se faire vacciner contre le Covid-19, a assuré Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, mercredi 6 janvier sur franceinfo. "En Israël, par exemple, à 18h, les centres de vaccination sont ouverts pour les moins de 60 ans, et les entreprises laissent partir les gens pour se faire vacciner. Ça, on est prêts à le faire le plus vite possible", a-t-il déclaré.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct.

Par ailleurs, dès que cela sera matériellement "réalisable", la vaccination pourra se faire "en entreprise", a indiqué Geoffroy Roux de Bézieux. "Vous savez qu'on fait plusieurs centaines de milliers de vaccins contre la grippe, plutôt dans les grandes entreprises", donc "on est prêts à le faire, on le fait pour la grippe avec beaucoup d'efficacité", a-t-il souligné. "Donc, décentralisons", a appelé le patron du Medef.

"On a besoin de ce vaccin" qui est "un élément de reprise" économique, a poursuivi Geoffroy Roux de Bézieux, tout en appelant le gouvernement à accélérer. "À un moment, on ne peut pas dire : 'On est en guerre contre le virus' et faire toutes les précautions qu'on fait en temps de paix. Je crois qu'il faut aller plus vite."

Selon le patron du Medef, "le gouvernement a l'air de changer de cap, mais il s'est quand même planté au départ. Heureusement hier ça a accéléré".

Geoffroy Roux de Bézieux, président du MEDEF, invité de franceinfo mercredi 6 janvier 2021.
Geoffroy Roux de Bézieux, président du MEDEF, invité de franceinfo mercredi 6 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)