Michel Sapin : déficit "largement" sous les 3% en 2017

Le ministre des Finances a fait ce mercredi des déclarations optimistes en matière de réduction du déficit public. Il a aussi promis qu'il n'y aurait pas de décisions de hausses d'impôts à partir de 2015.

(Michel Sapin, le ministre des Finances, plutôt optimiste sur le déficit © REUTERS | Denis Balibouse)

 "J'annonce officiellement que l'on révise le déficit 2015 à 4,1% contre 4,3 prévu initialement et cela sans toucher aux fondamentaux de la politique économique française. Cette révision nous permet de sécuriser l'objectif d'être en dessous, et même largement en dessous, des 3% en 2017" a déclaré ce mercredi matin Michel Sapin.

Passer sous la barre des 3%, c'était déjà l'objectif de la France en 2012 pour 2013. Et en mars 2013, Pierre Moscovici avait annoncé que la France serait "sous les 3%" en 2014.

Ce volontarisme en matière de déficits, c'est un peu comme les promesses en matière d'impôts.  "Le gouvernement ne proposera pas de nouvelles mesures de hausses d'impôts ni en 2015, ni en 2016, ni en 2017 " a ainsi assuré ce mercredi matin le ministre des Finances. "Désormais, les seules contributions qui sont appelées à augmenter, le seront au titre des décisions déjà prises."   François Hollande avait dit la même chose début novembre avant d'être retoqué par son ministre du Budget.