Nos habitudes alimentaires ont bien changé

Une étude de l'Insee souligne à quel point le contenu de nos assiettes a évolué.

FRANCE 3

On ne mange pas aujourd'hui ce qu'on mangeait il y a 50 ans. Cela peut paraître évident mais une étude de l'Insee souligne l'ampleur du phénomène, lié à notre façon de consommer. "En 1960, l'alimentation était le premier poste des ménages. Les Français consacraient en moyenne 35% de leur budget à se nourrir. Aujourd'hui, c'est seulement 20%", rapporte Pascale Manzagol sur le plateau du 12/13.

Moins de préparation

À l'époque, on passait plus de temps à cuisiner : il fallait préparer les légumes, souvent des pommes de terre. Le repas était pris à la maison. "Dans les assiettes : viande, légumes et pain ; et dans les verres : du vin, du cidre ou de la bière", rappelle la journaliste. Depuis nous avons découvert les plats préparés, dont la vente progresse chaque année de 4% ; les légumes sont maintenant découpés et emballés, pour gagner du temps lors de la préparation du repas. Les œufs sont devenus un véritable substitut de la viande, et les boissons alcoolisées disparaissent de la table pour laisser place à l'eau et aux sodas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus les assiettes sont grandes, plus on est tenté de beaucoup manger. 
Plus les assiettes sont grandes, plus on est tenté de beaucoup manger.  (TIM MACPHERSON / GETTY IMAGES)