Fraude : les escrocs ont coûté à la CAF 309 millions d'euros en 2021

Publié
Fraude : les escrocs ont coûté à la CAF 309 millions d'euros en 2021
Article rédigé par
M.Damoy, C.Verove, T.de Tricornot, S.Guibout, V.Travert, L.Barbier - France 3
France Télévisions

En 2021, les fraudes à la Caisse d'allocations familiales ont coûté 309 millions d'euros à l'État. 60 % des sommes détournées concernent le RSA et la prime d'activité. Le nombre de délits est en augmentation et la mécanique des escrocs est de plus en plus sophistiquée.

Faire une fausse déclaration pour toucher le RSA ou une aide au logement : les fraudes à la Caisse d'allocations familiales (CAF) sont en augmentation. Elles ont en effet connu une hausse de 32 % entre 2014 et 2021, et ont coûté 309 millions d'euros en 2021. Alors, la surveillance s'intensifie : en 2021, un allocataire sur deux a été contrôlé. Dans une agence de la CAF, les bénéficiaires le comprennent.

La CAF crée une cellule spécialisée

Il y a également plus de contrôles afin de protéger les allocataires du piratage informatique. Catherine Chamillard est une de ses victimes. "On était le 5 janvier, je n'avais rien reçu du tout. Je me suis connectée tout de suite sur la CAF pour voir ce qu'il se passait. Ils m'ont marqué que mon dernier paiement avait été effectué, et c'est là que je me suis aperçue que mon RIB avait été changé", explique-t-elle. Les escrocs lui ont ainsi volé ses 919 euros de pension en quelques clics. Une fraude de plus en plus fréquente. Pour riposter, la CAF a créé une cellule spécialisée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.