Vraie-fausse mort de Soizic Corne : Laurent Ruquier répond à la polémique

L'animateur s'est défendu face aux critiques après son fou rire, sur le plateau d'"On n'est pas couché", à propos de la mort supposée de cette ancienne animatrice. Mais la diffusion de la séquence a rendu furieux le frère de cette femme, vivante mais malade.

L\'animateur Laurent Ruquier, lors de la cérémonie des Victoires de la musique, le 8 février 2013.
L'animateur Laurent Ruquier, lors de la cérémonie des Victoires de la musique, le 8 février 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)

Après le malaise et la polémique, la défense. Une séquence de l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché", samedi, a provoqué un malaise. Le chroniqueur Aymeric Caron y interroge Patrick Sabatier sur son ancienne collègue Soizic Corne à la fin des années 1970, mais l'animateur lui explique, gêné, que "ce n'est pas possible", avant d'ajouter qu'elle "n'existe plus".  Le chroniqueur en déduit alors qu'elle est morte, et lâche : "J'ai vérifié pourtant... (...) Et je n'ai pas trouvé ce renseignement." Une gaffe qui provoque l'hilarité de Laurent Ruquier. Problème : Soizic Corne n'est pas morte mais gravement malade, a expliqué son frère dimanche. Il estime que l'échange n'aurait pas du être diffusé. Retour sur cette polémique en trois actes.

Acte 1 : un malaise et un fou rire en plateau

C'est pour évoquer le passé, et son livre, 60 ans... Et alors ?, que Patrick Sabatier était samedi sur le plateau de Laurent Ruquier. Face à lui, le chroniqueur Aymeric Caron l'interroge sur l'absence, dans l'ouvrage, du témoignage de Soizic Corne, "cette jolie rousse que j'ai vénérée elle aussi", et qui participait à son émission pour enfants "Les visiteurs du mercredi", à la fin des années 1970. Mal à l'aise, Patrick Sabatier explique qu'il a bien tenté de la contacter mais que "ça n'est pas possible je crois. (...) Je crois qu'elle n'existe plus", sans pouvoir dire avec certitude si son ancienne collègue est décédée ou non.

Si le malaise se lit sur le visage d'Aymeric Caron, Laurent Ruquier est hilare et enchaîne les blagues sur cette situation. A son chroniqueur, qui assure n'avoir trouvé aucune information sur un éventuel décès de Soizic Caron et assure qu'il vérifiera, Laurent Ruquier répond : "C'est la Toussaint, vous irez le 1er novembre". Fou rire sur le plateau, le tout sous l'œil embarrassé de Marisol Touraine, qui attend son tour en coulisse. "Je suppose que ça sera coupé [au montage]", demande Patrick Sabatier après cet échange, l'émission n'étant pas en direct. "Non", s'esclaffe Laurent Ruquier, et effectivement la séquence a bien été diffusée.

Acte 2 : la mort de Soizic Corne démentie par son frère

La séquence n'a pas seulement choqué des téléspectateurs, mais aussi la famille de Soizic Corne, d'autant plus que celle-ci est bien vivante, comme l'a expliqué son frère, contacté dimanche par le magazine Télé 2 Semaines. Âgée de 68 ans, l'ancienne animatrice est simplement "dans une situation dramatique au niveau de sa santé (...) et de son moral". Elle a quitté l'antenne en 1987 et s'est, depuis, installée en Bretagne, où elle se consacre à la peinture et exerce la fonction de conseillère municipale.

Le frère estime que la séquence aurait dû être coupée par la production : "On peut se planter en direct, ça arrive. Mais là, l’émission est enregistrée, il y a des assistants, ils auraient pu se renseigner. (...) Du moment que ça fait du buzz et de l’audience, on se moque des conséquences." Il promet des révélations sur la santé de Soizic Corne dans les prochains jours. "Quand ils sauront le calvaire par lequel Soizic est passée (...) les gens seront sidérés."

Acte 3 : Ruquier déplore la polémique sur Twitter

C'est sur son compte Twitter que Laurent Ruquier a pris acte de la polémique, dimanche, sans pour autant s'excuser, ni s'expliquer sur la diffusion de cette séquence. "Ça sera entre sa famille et moi, mais sûrement pas par presse interposée", lance l'animateur, qui répondait à plusieurs messages d'internautes critiques.

"J'ai beaucoup de respect et de mémoire pour ceux qui m'ont précédé sur les ondes", assure Laurent Ruquier, qui s'était d'abord adressé à un compte se présentant comme celui de l'ancienne collègue de Patrick Sabatier : "Si vous êtes la vraie Soizic Corne, ça me fera plaisir de vous inviter pour rassurer tout le monde !"