Cet article date de plus de quatre ans.

Crise à i-Télé : des annonceurs décident de zapper l'émission de Jean-Marc Morandini

Plusieurs marques ont été critiquées sur les réseaux sociaux pour avoir diffusé des spots publicitaires pendant l'émission très controversée de l'animateur sur i-Télé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'animateur Jean-Marc Morandini, le 19 juillet 2016, à Paris.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Rien ne va plus pour Jean-Marc Morandini. Après le lancement de son émission controversée sur la chaîne i-Télé depuis le début de la semaine, plusieurs annonceurs ont demandé de ne plus apparaître pendant le "Morandini Live", indiquent Puremédias et le Figaromercredi 19 octobre.

Pointés du doigt sur les réseaux sociaux

Aucune publicité n'a été diffusée pendant la première édition de l'émission, lundi, mais des spots de plusieurs marques (Banque populaire, Axa, Nescafé, Innoncent) sont apparus à l'écran dès le lendemain. Certaines de ces marques ont été interpellées sur les réseaux sociaux, accusées d'avoir payé pour diffuser leurs publicités pendant l'émission de l'animateur, mis en examen pour "corruption de mineurs aggravée". "Morandini Live" a créé la polémique, notamment parce qu'elle a été programmée contre l'avis de la rédaction, qui s'est mise en grève depuis le début de la semaine. 

"Nous avons fait en sorte que ça n'arrive plus"

La marque de jus de fruit Innocent a immédiatement réagi sur Twitter, en affirmant qu'elle n'était pas au courant que le spot publicitaire serait diffusé pendant l'émission. Elle précise qu'elle compte "faire en sorte que ça n'arrive plus". 

Même son de cloche du côté d'Axa. "Nous avons découvert que nous étions présents dans ce créneau horaire. Nous avons tout de suite appelé notre agence et la régie de Canal+ pour ne plus être associé de quelque manière que ce soit à cette émission", a indiqué une porte-parole de la société d'assurance, selon le Figaro. La Banque populaire a aussi demandé de ne plus figurer dans les créneaux horaires de l'émission. Mercredi soir, la première pause publicité n'était composée que de spots issus du groupe Canal+.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.