Fausses accusations contre Raquel Garrido et Alexis Corbière : le journaliste du "Point", Aziz Zemouri, porte plainte contre l'ancien député Jean-Christophe Lagarde

Dans un article publié dans le magazine "Le Point", puis retiré, le couple d'élus était accusé d'avoir employé une femme de ménage sans titre de séjour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Christophe Lagarde, ancien député UDI, le 3 avril 2022, lors d'un meeting à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il contre-attaque. Le journaliste du Point, Aziz Zemouri, auteur de l'article qui mettait en cause à tort le couple de députés LFI Raquel Garrido et Alexis Corbière, a déposé plainte pour abus de confiance, a appris France Télévisions, mercredi 29 juin. Cette dernière vise nommément deux personnes : l'ancien député UDI Jean-Christophe Lagarde et Anouar Bouhadjela, un ancien policier des renseignements territoriaux. 

Dans sa plainte, Aziz Zemouri met en cause Jean-Christophe Lagarde en faisant valoir qu'au déclenchement de la polémique, ce dernier avait tweeté "des propos" que le journaliste avait "uniquement tenus auprès" du policier sur le présumé blocage de l'article. Le tweet de Jean-Christophe Lagarde a été depuis supprimé.

Fait très rare, l'article avait été retiré du site de l'hebdomadaire dès le lendemain de sa publication. Et le directeur du Point, Etienne Gernelle, avait reconnu des erreurs et des manquements à la prudence​, dans un message sur Twitter et sur le site de l'hebdomadaire.

Jean-Christophe Lagarde se dit "étonné"

Dans un message à l'AFP, Jean-Christophe Lagarde a dit son "étonnement" de ce dépôt de plainte et précisé qu'il attendait "d'en prendre connaissance pour réagir s'il y a lieu".

Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, Noam Anouar nie catégoriquement les accusations du journaliste du Point et conteste être "l'auteur du complot" visant les deux élus. "On essaie de faire de moi le coupable idéal dans l'affaire Corbière-Garrido", a-t-il regretté.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.