Transports : le gouvernement plaide pour un "bouclier tarifaire" pour limiter la hausse des prix des billets de train

Le ministre des Transports Clément Beaune souhaite ainsi que "ceux qui ont besoin du train au quotidien, les plus modestes, les jeunes qui utilisent les OuiGo, soient protégés".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
SNCF : le gouvernement demande un bouclier tarifaire pour limiter les hausses des prix des billets de train (BENOIT DURAND / HANS LUCAS / AFP)

Les tarifs des billets de train vont augmenter "début 2023", confirme Clément Beaune. Afin de limiter cette hausse pour les voyageurs, le ministre des Transports a toutefois évoqué, dimanche 6 novembre, son souhait de créer un "bouclier tarifaire". Interrogé dans l'émission "Le Grand Jury" diffusée sur RTL, LCI et Le Figaro, Clément Beaune a annoncé avoir demandé à la SNCF de "travailler" sur ce chantier, essentiellement sur les trains TGV, afin que "la hausse des billets soit inférieure à l'inflation". Le ministre des Transports souhaite ainsi que "ceux qui ont besoin du train au quotidien, les plus modestes, les jeunes qui utilisent les OuiGo, soient protégés".

Le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, avait déjà évoqué, mi-septembre, une éventuelle augmentation à venir des prix des billets de train. La compagnie ferroviaire anticipe une augmentation de sa facture d'électricité d'au moins 1,6 milliard d'euros en 2023. "Si on répercutait directement [cette hausse] sur le coût du billet, on serait amené à augmenter les billets de TGV de 10%", avait estimé Jean-Pierre Farandou, lors d'une audition au Sénat. "Rassurez-vous, on ne répercutera pas 100% des coûts sur les clients", avait-il toutefois garanti.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.