Chèque énergie, prime inflation, prime de Noël... Etes-vous éligibles à ces aides et quand les recevrez-vous ?

Le versement de ces différentes aides démarre lundi 13 décembre et s'étalera jusqu'à la fin du mois de février.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Du gaz sous une casserole, le 3 octobre 2021 à Paris. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS / AFP)

Chèque énergie, prime inflation, prime de Noël... Le gouvernement multiplie les dispositifs face à la hausse des prix, en cette fin d'année 2021. Qui est concerné ? Des démarches sont-elles nécessaires ? Quand ces aides sont-elles attendues ? Franceinfo fait le point.

Le chèque énergie complémentaire

Qui est éligible ? Comme annoncé en septembre par le Premier ministre, Jean Castex, les 5,8 millions de foyers qui bénéficient du chèque énergie vont toucher un coup de pouce supplémentaire de 100 euros pour les aider à payer leurs factures énergétiques, face à la flambée des prix. Ce chèque complémentaire sera automatiquement envoyé à "tous les ménages qui bénéficient aujourd'hui du chèque énergie", sans besoin de faire de démarche supplémentaire. Les bénéficiaires peuvent l'utiliser pour régler leurs factures (électricité, gaz, fioul, bois...) ou les charges de chauffage dans certains logements. Il peut aussi être utilisé pour régler des dépenses liées à la rénovation énergétique du logement.

Quand sera-t-il versé ? Il sera adressé entre le 13 décembre et le 17 décembre aux habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes, de Bourgogne-Franche-Comté, de Bretagne, de Centre-Val de Loire, de Corse, des territoires d'Outre-mer, du Grand Est, des Hauts-de-France, d'Ile-de-France, de Normandie, des Pays de la Loire et de Nouvelle-Aquitaine (seulement pour les départements des Deux-Sèvres, de la Creuse et de la Corrèze), selon le calendrier dévoilé par le gouvernement. Un deuxième envoi sera réalisé entre le 20 et le 22 décembre pour les bénéficiaires des régions de Nouvelle-Aquitaine (pour tous les autres départements), Occitanie et Région Sud (ex-Paca).

L'"indemnité inflation"

Qui est éligible ? L'"indemnité inflation" de 100 euros, promise par Jean Castex le 21 octobre, sera versée aux personnes de plus de 16 ans qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois (avant le prélèvement de l'impôt à la source), soit 38 millions de Français, pour faire face à la flambée des prix. Le public concerné par le décret d'application de la mesure est très large : salariés et travailleurs non-salariés, agents publics, demandeurs d'emploi, retraités, bénéficiaires de prestations sociales, étudiants boursiers ou non boursiers percevant des aides au logement...

>> "Indemnité inflation" de 100 euros : les réponses à vos questions sur les modalités de cette aide

L'indemnité sera individualisée : si un couple gagne moins de 2 000 euros net imposables par personne, la prime sera versée aux deux. Elle ne sera versée qu'une seule fois, et non tous les mois, et sera défiscalisée. Il n'y a aucune démarche à faire, l'aide sera versée par l'employeur ou l'organisme qui verse habituellement une pension ou une prestation sociale. Pour les travailleurs indépendants et les salariés des particuliers employeurs, l'indemnité sera versée directement par l’Urssaf.

Quand sera-t-elle versée ? L'"indemnité inflation" sera versée entre le 13 décembre et le 28 février 2022, précise le décret d'application. Le premier versement, le 13 décembre, concernera les étudiants, a annoncé Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, sur BFMTV. Un second versement concernera les agriculteurs et les indépendants le 15 décembre. A partir du 20 décembre, ce sont les salariés qui seront concernés. Les agents publics la recevront, eux, à partir du mois de janvier. Quant aux retraités, il leur faudra patienter jusqu'en février, avait annoncé dimanche sur franceinfo le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt.

La prime de Noël

Qui est éligible ? La prime de Noël est attribuée chaque année depuis 1998 aux ménages aux revenus modestes. Elle est d'un montant unique de 152,45 euros pour la France métropolitaine et les départements d'Outre-mer et de 76,22 euros pour Mayotte. Elle concerne les bénéficiaires de minimas sociaux : revenu de solidarité active (RSA), allocation de solidarité spécifique (ASS), allocation de solidarité spécifique formation (ASS-F), allocation équivalent retraite (AER), rémunération publique de stage (RPS), rémunération de la formation Pôle emploi (RFPE), aide à la création et la reprise d'entreprise (ACRE-ASS). Soit 2,3 millions de ménages en 2021. Aucune démarche n'est à effectuer, la prime sera versée automatiquement par Pôle emploi, la Sécurité sociale agricole ou la Caisse d'allocations familiales à ceux qui remplissent les conditions ci-dessus.

Quand sera-t-elle versée ? Le versement de la prime de Noël s'effectue le 15 décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.