Vidéo Indemnité inflation : "Les premiers versements" seront faits dès ce lundi, annonce le ministre des Comptes publics

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Les étudiants boursiers seront les premiers bénéficiaires de cette prime d'un montant de 100 euros, versée à 38 millions de bénéficiaires.

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, a annoncé dimanche 12 décembre sur franceinfo que "les premiers versements" de l'indemnité inflation seront effectués dès lundi. Le Premier ministre avait annoncé en octobre dernier une prime inflation pour protéger le pouvoir d'achat des Français. Une loi a été votée en décembre et les décrets sont parus au Journal officiel ce dimanche matin.

>> "Indemnité inflation" de 100 euros : bénéficaires, calcul, délai... Les réponses à vos questions sur les modalités de cette aide

"Dès demain, les premiers versements auront lieu", a annoncé le ministre. Une indemnité de 100 euros pour 38 millions de Français qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois. Les salariés, les retraités, les demandeurs d'emploi qu'ils soient indemnisés ou non, les étudiants boursiers, les bénéficiaires de minimas sociaux, les exploitants agricoles et les travailleurs indépendants sont éligibles à cette prime, a détaillé le ministre.

Les paiement s'échelonneront jusqu'en février

Les étudiants boursiers seront les premiers bénéficiaires dès demain lundi, puis suivront "dans la semaine, les travailleurs indépendants" dont "les URSAFF ont les coordonnées bancaires", a précisé Olivier Dussopt. Sur un million de salariés de particuliers les URSAFF ne disposent que de 400 000 RIB: "Ils travaillent à récupérer les coordonnées qu'ils n'ont pas", a-t-il assuré. 

"D'ici la fin du mois de décembre, l'essentiel des salariés du secteur privé seront bénéficiaires. Nous avons un calendrier de versement qui débute demain et qui va jusqu'à fin février pour les retraités", a-t-il poursuivi. Pour les salariés, ce sont les entreprises privées et publiques qui seront chargées de verser l'indemnité à leurs salariés comme la loi le prévoit : "Nous rembourserons extrêmement rapidement les employeurs privés comme publics", a assuré le ministre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.