Taxe Gafa : Amazon fait payer la facture à ses fournisseurs français

Trois semaines après l'adoption de la Taxe Gafa par la France, Amazon riposte vendredi 2 août et annonce qu'elle répercutera ses 3% sur ses vendeurs français.

france 3

Jean-Christophe Caurette vend une partie de ses livres sur Amazon. L'éditeur alsacien va subir cette hausse de 3% des frais de vente, un coût de 500 euros par an. "C'est vrai que ce n'est pas des montants extraordinaires, mais sur le principe, je trouve ça un petit peu gros que des géants comme Amazon se défaussent sur des PME pour qu'elles payent la taxe qu’eux sont censés payer", regrette le commerçant. Une contre attaque d'Amazon après la mise en place de la taxe Gafa. L'objectif de la loi : taxer les géants du numérique à hauteur de 3% de leurs chiffre d'affaires réalisé en France.

"Une annonce politique" pour la majorité

"Nous opérons dans le secteur très concurrentiel du commerce de détail (...) Nous ne sommes pas en mesure d'absorber une taxe supplémentaire", a indiqué Amazon dans un communiqué. Un argument non recevable selon les représentants de la majorité LREM. "Nous ne sommes pas dupes, ce n'est pas une annonce économique c'est une annonce politique, Amazon refuse de payer l'impôt", déclare Sylvain Maillard, député LREM de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo Amazon à l\'entrée de l\'entrepôt d\'Amiens (Somme), le 23 juillet 2019.
Le logo Amazon à l'entrée de l'entrepôt d'Amiens (Somme), le 23 juillet 2019. (DENIS CHARLET / AFP)