Cet article date de plus de trois ans.

Jacqueline Gourault dit avoir "évoqué" la proposition d'impôt sur le revenu universel "comme une idée personnelle"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le 3 mars 2019, était l'invitée de France Inter dans l'émission "Questions politiques".
RADIO FRANCE / FRANCE INFO
Article rédigé par
Radio France

La ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, a expliqué que cette idée d'impôt sur le revenu pour tous est une ancienne proposition du MoDem.

La proposition de Jacqueline Gourault, dimanche 24 mars dans le JDD, que chaque ménage paye l'impôt sur le revenu, "y compris les plus modestes", avait fait polémique, avant d'être rapidement désamorcé par le gouvernement.

La ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a expliqué, dimanche 3 mars sur France Inter, l'avoir "évoqué comme quelque chose qui est une idée personnelle". Cet impôt sur le revenu universel "est une vieille proposition" du MoDem, dont fait partie Jacqueline Gourault. "Nous croyons que faire partie de la nation, d'une société, c'est participer à l'ensemble de la vie publique et que le lien avec l'impôt est quelque chose qui permet d'éviter la fracture sociale", a expliqué la ministre, ajoutant qu'elle n'avait pas l'intention de "faire une déclaration tonitruante".

Construire un "agenda rural" 

Invitée à suggérer une proposition dans le cadre du grand débat national, Jacqueline Gourault a estimé "qu'il faut aussi répondre à ceux qui vivent sur les autres territoires", alors que "cette année, on célèbre les 40 ans de la politique de la ville"La ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales "pense qu'il faut construire ce que l'Europe appelle un agenda rural". Il s'agit, explique-t-elle, d'"une proposition européenne, qui a été soutenue par la France, de construire des politiques pour ceux qui se sentent délaissés".

Jacqueline Gourault est également revenue sur la possibilité de nommer Agnès Buzyn comme tête de liste LREM aux élections européennes. Si elle pense que la ministre de la Santé "a les qualités pour le faire", Jacqueline Gourault a indiqué que "la décision n'est pas prise".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.