Cet article date de plus de trois ans.

Héritage : la majorité s'attaque à un tabou

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Héritage : la majorité s'attaque à un tabou
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Faut-il davantage taxer les droits de succession ? Christophe Castaner, le patron de La République en marche, veut revoir la fiscalité de l'héritage. Sa déclaration, hier, vendredi 14 septembre, a aussitôt déclenché des réactions.

C'est une petite phrase dans un long discours de Christophe Castaner qui risque de cristalliser les tensions : augmenter l'impôt sur les héritages. La proposition du patron de La République en marche n'est pas très populaire auprès des Français. Aujourd'hui, 90% des successions seraient exonérées d'impôts, car il existe un abattement de 100 000 €. Ensuite, plus la somme est élevée, plus le taux d'imposition augmente ; jusqu'à 45% pour un héritage de plus d'1,8 million d'euros. Une taxation déjà trop élevée pour l'avocat Me Anthony Bem.

Une proposition contraire au programme d'Emmanuel Macron

Les Républicains s'opposent à une taxation supplémentaire sur les successions. Même à gauche, la proposition du chef de file de La République en marche ne rencontre pas un franc succès. Dans son programme présidentiel, Emmanuel Macron s'était engagé à réformer l'impôt sur la fortune sans accroître les droits de succession. Avant même de persuader les Français, Christophe Castaner devra donc convaincre dans son propre camp.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.