Immobilier : stagnation des prix sur fond de crise sanitaire

La crise du coronavirus a joué un rôle bénéfique sur l’immobilier. Dans les grandes villes, la hausse constante des prix observée depuis cinq ans semble stoppée. 

France 2

Selon une étude de Meilleursagents.com les prix de l’immobilier sont stables depuis cinq mois. En cause, la crise du coronavirus qui aurait joué un rôle bénéfique sur l’immobilier. C’est notamment le cas à Marseille, où "on a pas dépassé le prix qu’il qu’il y a depuis certaines années et les conditions bancaires sont bonnes, il ne faut pas rater le coche", constate Fanny Barbarroux, agente immobilière. Après cinq années d’augmentation continue, la crise du Covid a contenu la hausse des prix.

Un rebond des ventes après le confinement

Dans cette agence immobilière marseillaise, les transactions ont augmenté de 45% cet été. "On ne s’attendait pas à ça, on s’attendait à ce que le marché soit très calme, ça a été le contraire. On pense qu’il y a eu une accélération des décisions, des acquéreurs comme des vendeurs qui prévoyaient d’acheter ou de vendre d’ici la fin de l’année et l’effet de saturation de leur logement les a conduit à aller beaucoup plus vite", explique Stéphane Bessis, agent immobilier. Un rebond dû au rattrapage des ventes non réalisées pendant le confinement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de Paris depuis le sommet de la tour Montparnasse, le 30 juillet 2019.
Vue de Paris depuis le sommet de la tour Montparnasse, le 30 juillet 2019. (LAURE BOYER / HANS LUCAS / AFP)