Immobilier : sous l'effet de la crise sanitaire, le secteur connaît une année record

Publié
Immobilier : sous l'effet de la crise sanitaire, le secteur connaît une année record
Article rédigé par
J.Duponchel, D.Basier, M.Perrier, C.Tixier, M.Anglade, T.Breton, E.Fromentin - France 2
France Télévisions

Le domicile est devenu pendant la crise sanitaire un repère important. L'an dernier, les ventes d'immobilier dans l'ancien ont progressé de 20%. Si le prix du mètre carré n'a cessé d'augmenter, les acheteurs ont pu bénéficier de taux bas. 

Appartements, maisons... Des biens qui se sont arrachés au cours de l'an dernier. 1 198 000 ventes ont été réalisées en 2021, soit quasiment 1% de plus par rapport à l'année passée. À Pompignac (Gironde), les équipes de France 2 se sont rendues dans une maison, l'une des rares de ce type à ne pas avoir encore trouvé preneur. 170 mètres carré, avec une terrasse et une piscine, au prix de 800 000 euros, soit 10% de plus qu'en 2020.

Des crédits plus difficiles d'accès

En cause : le désir de s'éloigner des villes en pleine crise sanitaire. "Le côté citadin, urbain, la pollution... Ils ne les supportent plus, ils veulent vraiment de l'espace au tour d'eux", précise un agent immobilier. Chiffre significatif : seule Paris a vu les prix de son immobilier baisser. Cependant, les crédits, eux, sont moins facilement accordés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.