Immobilier : les promoteurs cassent les prix dans le neuf

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Immobilier : les promoteurs cassent les prix dans le neuf
Immobilier : les promoteurs cassent les prix dans le neuf Immobilier : les promoteurs cassent les prix dans le neuf (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Rigeade, B. Briffaut, E. Martin, J. Boulesteix, A. Klajnbaum, Ph. Maire, L. Hauville
France Télévisions
France 2
Les prix de l’immobilier de l’ancien continent de chuter en France : -1,6% au premier trimestre 2024. Les promoteurs doivent revoir leurs prix pour vendre les appartements neufs, et multiplient les offres à destination des clients.

Des frais de notaire offerts par un promoteur, 5 000 euros de remise par pièce chez un autre. Dans un secteur en crise, les professionnels multiplient les offres pour écouler leurs logements. Pour vendre un appartement, Matthieu Boniak, directeur commercial de Cogedim Paris Métropole, fait une offre à ceux qui achètent pour la première fois : pas besoin d’apport ni de notaire, et des taux d’intérêts négociés entre 1,5% et 2%. Ses ventes avaient reculé de 20% en 2023.

Une adaptation nécessaire

Dans les Hauts-de-Seine, 500 logements feront le jour d’ici trois ans. Junaid Muhammad fait partie des futurs acquéreurs. Son 40m2 lui coûtera 200 000 euros, soit environ 15 000 euros d’économie grâce au rabais. De quoi lui permettre, à 23 ans, d’acheter un deux-pièces, plutôt qu’un studio. Un autre promoteur affiche des rabais par pièce pour tous les acquéreurs : de 2 500 à 5 000 euros selon le secteur.

Partout en France, l’objectif est de faciliter le financement des clients. Bernard Chanteux, directeur général de Bouygues Immobilier, explique ainsi "apprécier la situation de chacun" pour "le conseiller sur son montage de financement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.