Grève : les trois quarts des Français soutiennent la mobilisation, selon un sondage

Parmi les Français qui trouvent cette journée d'action de mardi justifiée, 12% disent prévoir d'y participer, tandis que 69% ont de la sympathie mais ne s'y associeront pas. 

Des manifestants à Toulouse (Haute-Garonne), le 5 février 2019.
Des manifestants à Toulouse (Haute-Garonne), le 5 février 2019. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)

La mobilisation s'annonce populaire. Les trois quarts des Français (73%) soutiennent le mouvement de grève du mardi 19 mars, auquel ont appelé les syndicats CGT, FO, Solidaires, FSU Unef et UNL, selon le baromètre* des services publics Odoxa pour la Banque française mutualiste, l'Obs, France Inter et la presse régionale.

>> Professeurs en grève, perturbations dans les transports... Suivez la mobilisation en direct

Dans le détail, 35% des personnes interrogées trouvent ce mouvement en faveur du pouvoir d'achat "tout à fait justifié" et 38% "plutôt justifié", contre 27% qui l'estiment "pas justifié". Le soutien est encore plus fort au sein des agents du secteur public qui sont 88% à soutenir ce mouvement.

Parmi les Français qui jugent ce mouvement justifié, 12% disent prévoir d'y participer, tandis que 69% ont de la sympathie mais n'y participeront pas. Quelque 14% y sont indifférents et 5% y sont opposés, même s'ils comprennent la mobilisation. Au sein des salariés du service public, ils sont 18% à dire qu'ils ont prévu d'y participer. 

*Sondage réalisé par internet auprès d'un échantillon de Français les 13 et 14 mars et d'un échantillon d'agents du service public du 11 au 13 mars. Échantillons de 1 004 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et de 1 004 salariés du service public représentatif de la population de salariés du service public en France (méthode des quotas).