Grève contre la réforme des retraites : les Franciliens ont souffert lundi

La RATP et la SNCF poursuivent le mouvement de grève jusqu'à mercredi 11 décembre, jour de présentation par le gouvernement de la réforme des retraites.

franceinfo

Lundi, au 5e jour de mobilisation, la galère a été très importante en Ile-de-France.
L'Ile-de-France affichait jusqu'à 450 km d'embouteillages à 18 heures lundi 9 décembre, un chiffre exceptionnel, mais loin du record enregistré dans la matinée : 650 km. Certains conducteurs sont excédés. "C'est la galère à chaque fois pour circuler sur Paris. Il y en a marre", se plaint un automobiliste. Ce soir, aux portes de Paris, la circulation est enfin fluide. "Je reviens d'Orléans. J'ai mis 1h30. C'est plus rapide qu'en temps normal", commente une femme au volant.

>> Grève du 10 décembre : suivez les perturbations et la mobilisation en direct

Dans les transports en commun, les perturbations tournent au chaos. Gare du Nord, à Paris, des usagers se sont battus pour monter à tout prix dans un RER. Mardi s'annonce tout aussi compliqué : 10 lignes de métro seront closes et seulement 20% des TGV et Transilien circulent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Grève dans les transports : lundi noir en Île-de-France
Grève dans les transports : lundi noir en Île-de-France (France 2)