Grève du 6 décembre : le trafic particulièrement saturé en Île-de-France

Contrairement à la veille, le trafic dans et autour de la capitale a été beaucoup plus dense vendredi 6 décembre. Dans la matinée, on comptait 340 km de ralentissements.

france 2

Vendredi 6 décembre, le trafic est saturé en Île-de-France. "Voyez le début des bouchons sur l'autoroute A4 qui mène sur l'Est de la capitale, explique le journaliste Florent Boutet en duplex de la porte de Saint-Cloud (Paris) pour le 20 Heures. Sur le périphérique extérieur, il y a encore ce soir un peu moins de 400 km de bouchons. La circulation a été particulièrement dense à partir de 15 heures.

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 6 décembre contre la réforme des retraites

Environ deux fois plus de bouchons que d'habitude

"Les gens ont anticipé les sorties de bureau et les départs en week-end. Il y a d'ailleurs environ deux fois plus de bouchons qu'à l'accoutumée pour un vendredi soir en région parisienne avec des temps de parcours qui s'en ressentent et une soirée qui va s'éterniser pour beaucoup d'automobilistes parisiens", conclut le journaliste. La grève contre la réforme des retraites se poursuivra quant à elle au moins jusqu'à lundi. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouchons sur le périphérique parisien, le 7 novembre 2017.
Des bouchons sur le périphérique parisien, le 7 novembre 2017. (SIMON GUILLEMIN / HANS LUCAS / AFP)