Les colonies de vacances de la Poste

La cour des comptes dénonce les activités organisées par l'entreprise. Il y aurait plus de 10 centres de vacances et 70 salariés à temps plein.

FRANCE 2

C'est un lieu discret en bord de route de Loire-Atlantique. Au bout d'une allée, des grandes habitations avec des volets fermés, et pas un bruit à la ronde. Pourtant cet endroit est bien un centre de vacances de la Poste. Un endroit complètement désert, en pleines vacances scolaires. Aucun séjour n'a été programmé pour cette semaine de congé, ni pour Noël. Personne ne profitera de la grande piscine couverte avant au moins Paques.

1 435 euros par enfant 

Cette situation est dénoncée par la cour des comptes qui publie un rapport sur ces centres sous-occupés, et qui coûtent très cher à la Poste. Pour gérer 13 centres à la campagne, à la montagne, ou à la mer, l'AVEA, l'association qui gère les offres dispose d'un budget de 18,7 millions d'euros. Mais ces colonies n'ont plus le succès d'autrefois, avec un taux de remplissage d'à peine 10%. Résultat, un séjour d'une semaine coûte 1 435 euros par enfant à la Poste, contre 664 pour son concurrent l'UCPA.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
En quatre ans, les effectifs de La Poste ont fondu de 10%.
En quatre ans, les effectifs de La Poste ont fondu de 10%. (FRED TANNEAU / AFP)