Faute d'accord, Air France déclenche un plan de restructuration

Air France espérait trouver un compromis avec ses pilotes pour obtenir une meilleure productivité, mais les négociations ont échoué hier soir, mercredi 30 septembre.

FRANCE 3

Aujourd'hui, jeudi 1er octobre, le conseil d'administration d'Air-France-KLM a annoncé un plan prévoyant une réduction de l'activité en 2016 et 2017. Faute d'accord avec les pilotes sur leur temps de travail, la compagnie aérienne devrait passer au plan B, plus douloureux : 10% de vols long-courriers en moins, 3 000 à 4 000 emplois supprimés. Du jamais vu.

La faute à qui ?

Les syndicats qui avaient joué le jeu des négociations sont excédés par l'attitude des pilotes. Ces derniers ont refusé hier une augmentation de leur temps de vol, sans hausse de rémunération. Ils rejettent aujourd'hui la faute de cet échec sur la direction d'Air France qu'ils jugent intransigeante.
Un peu plus tôt dans l'après-midi, Manuel Valls avait demandé la reprise des négociations. Le Premier ministre n'a visiblement pas été entendu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie Air France à l\'aéroport de Roissy, près de Paris, le 6 août 2015.
Un avion de la compagnie Air France à l'aéroport de Roissy, près de Paris, le 6 août 2015. (PASCAL DELOCHE / PHOTONONSTOP / AFP)