Chantiers navals STX : pourquoi Emmanuel Macron est-il à la manœuvre ?

La journaliste de France 3 Anne Bourse est en direct de Lyon (Rhône) où va se tenir le somment franco-italien. Elle revient sur le dossier des chantiers navals de STX.

FRANCE 3

Le dossier STX est suffisamment sensible politiquement pour qu'Emmanuel Macron soit personnellement à la manœuvre. "Dès son arrivée à l'Élysée, Emmanuel Macron s'était rendu à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) au chantier, et cet été, il n'avait pas hésité à dégainer la nationalisation pour défendre les intérêts français. Mais ce soir, le scénario n'est pas tout à fait le même puisque ce sont bien les Italiens qui ont la majorité du chantier", explique Anne Bourse.

Libéralisme ne veut pas dire naïveté

En 24 heures, entre STX et Alstom, ce sont donc deux mastodontes de l'industrie française qui tombent dans le giron italien et allemand. "Des rapprochements avec nos voisins assumés par l'Élysée. Si Emmnuel Macron a une vision libérale de l'économie, libéralisme ne veut pas dire naïveté ajoute-t-on ici. C'est au nom de la mondialisation qu'ont lieu ces rapprochements", complète la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron prononce un discours sur l\'Europe dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à Paris, le 26 septembre 2017.
Le président Emmanuel Macron prononce un discours sur l'Europe dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à Paris, le 26 septembre 2017. (LUDOVIC MARIN / POOL)