Alstom : opération ville morte à Belfort

Des milliers de personnes ont défilé à Belfort pour demander le sauvetage du site d'Alstom.

France 3

À 14 heures précises, ce samedi 24 septembre, opération ville morte à Belfort (Franche-Comté). Les commerçants ferment en signe de solidarité, mais aussi parce qu'ils ont beaucoup à perdre si le site d'Alstom ferme. Au même moment, sur la place de la Résistance, la foule s'échauffe. Les manifestants sont venus en famille. Frédéric et Valérie Ducottet ne veulent pas déménager en Alsace, là où Alstom propose de muter la plupart des salariés. En tête, les plus anciens.

Faire pression

Dans la région, beaucoup se succèdent chez Alstom de père en fils. Tous espèrent faire pression sur le gouvernement et sur la SNCF pour obtenir de nouvelles commandes et pérenniser l'activité. L'État a promis une solution, la manifestation se veut une démonstration de force. Les salariés d'Alstom devraient avoir de nouvelles informations lundi lors d'un CCE extraordinaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de personnes défilent contre la fermeture d\'Alstom à Belfort (Territoires de Belfort), le 24 septembre 2016.
Des milliers de personnes défilent contre la fermeture d'Alstom à Belfort (Territoires de Belfort), le 24 septembre 2016. (SEBASTIEN BOZON / AFP)